31 mars 2008

L'assemblée générale du club des quatre communes


Le 23 février dernier a eu lieu la 3ème Assemblée générale ordinaire de l’association, salle Jupiter de la Maison des associations à Sèvres. 40 personnes, munies de 23 pouvoirs des absents (ce qui représente la quasi-totalité des adhérents) usagers, animateurs, familles et amis ont pu se rendre compte du bon bilan de 2007, tant des activités, que des finances présentées par Chantal Delacroix, trésorière, et des développements engagés pour 2008. Une video, réalisée par Sophie Lesné, a évoqué le voyage à Florence. Notre ami Georges Vantu (photo) a ouvert les travaux de l’assemblée en présentant AMILA, l’association (1978/2000) précurseur des GEM de France, dont le club de Blois est devenu un GEM et dont les statuts et les orientations ont beaucoup inspiré Les Amis des 4 communes.

LES VOTES. L’assemblée a voté les deux bilans, la lettre de démission demandée à un administrateur absent depuis un an, Sébastien Perruchet, la candidature au Conseil d’administration de Pierre-Antoine Ficatier et enfin révisé la cotisation/usager fixée à un euro/mensuel (6€ par semestre), la cotisation famille/amis restant inchangée et laissée à l’appréciation de chacun.

L’EQUIPE DES ANIMATEURS.
Avec l’embauche de Patrice Cazeneuve, l’équipe des salariés intervenant au club est au complet, permettant la diversité et le renouvellement des activités qui mettent en œuvre les talents divers des animateurs. L’équipe des bénévoles est fidèle au poste.

OUVERTURE TOUTE LA SEMAINE.
Cette organisation a permis dès mars 2008 une ouverture toute la semaine : accueil le lundi et le vendredi, ateliers le mardi, le jeudi, le vendredi et le samedi, sorties le mercredi et le dimanche (fériés et vacances comprises). Cette équipe est doublée d’un groupe sûr de bénévoles, dont le planning a été adapté pour que deux animateurs soient toujours présents à tout accueil ou atelier. Nous espérons pouvoir former une équipe de bénévoles renforcée pour faire face à ce développement.
Le système a démontré son adaptation et sa souplesse, grâce en grande partie à l’efficacité de Magali Motte, qui jongle avec maestria dans le planning avec les horaires, les jours de repos (présence du dimanche), les vacances, maladies et autres RTT.

DES PROJETS
Améliorer toujours l’accueil et l’ouverture aux usagers, de mieux en mieux associés, à leur rythme, aux choix des activités et des projets. Comme on le voit (cf. page 10) les contacts et les partenariats se multiplient, au bénéfice de tous. Un voyage en Europe est à l’étude, ainsi que la visite aux autres GEM de France et leur accueil, s’ils désirent nous visiter.

UN SOUCI
La question du local dédié au Club, que la circulaire d’application de la Loi du 11 février 2005 nous impose, a été largement évoquée. Le montage financier (subventions de la DDASS et du Conseil général des Hauts-de-Seine, de la CPAM destiné à des voyages), s’il a permis l’embauche des salariés, ne permet en aucun cas la location d’un local. La demande d’augmentation de la subvention du Conseil général a été refusée. La ville de Sèvres possède un quota de logements sociaux supérieur à la réglementation, mais très peu de ces logements se libèrent et, malgré l’implication de Laurence Roux-Fouilet et de Michel Simonnet, adjoints au maire, peu de possibilités s’offrent de ce côté. Quant au secteur marchand, les prix sont élevés. Remercions les bénévoles de l’association qui se sont mobilisés pour chercher et visiter quatre locaux, donnant ainsi des éléments utiles à la réflexion. Des démarches ont aussi été faites auprès des banques (CIC, Caisse d’épargne) et prévues auprès des directions de la communication d’entreprises, pour obtenir des aides ponctuelles : aménagement de cuisine, du bureau, d’ateliers. Ces contacts restent valables. Une nouvelle demande de subvention sera rédigée, présentant de façon réaliste et conforme aux textes les charges d’un GEM en plein développement.
Le Club des 4 communes a la chance d’être à l‘aise à la Maison des associations de Sèvres et de pouvoir prendre le temps de résoudre la question. Cependant, les animateurs souffrent de manquer de bureau (basé pour le moment à Bagneux) et le rangement du matériel utile à l'accueil reste assez problématique.
Ce souci n’a pas empêché les participants de poursuivre autour du buffet fourni par l’EAST Les Fourneaux de Marthe et Matthieu (Suresnes) ce moment d’amitié et de bonne humeur.

Paulette Philippin

Aucun commentaire:

    octobre 2020   INFORMATIONS PRATIQUES DU G.E.M. DES QUATRE COMMUNES Ce programme est établi chaque mois par les adhérents du G.E.M...