28 mars 2011

EXPOSITION LES JARDINS ROMANTIQUES AU MUSEE DE LA VIE ROMANTIQUE DIMANCHE 27 MARS


animatrice : Hélène
7 PARTICIPANTS avec les adhérents des GEM de Luciole92 (Boulogne), La Porte Ouverte ( levallois-perret) et des 4 Communes (sèvres).

Avec sa cour pavée et son jardin, le Musée de la Vie Romantique est aujourd'hui l'un des derniers témoignages des maisons d'artistes construites sous la Restauration et la monarchie de juillet.

C'était la demeure du peintre Ary Scheffer(1795-1858).
Construite en 1830 au cœur du quartier intitulé , à l'époque, la Nouvelle Athènes...à présent le quartier de Pigalle....
Chaque vendredi Ary Scheffer recevait l'élite artistique et littéraire de l'époque : George Sand, Chopin, Delacroix, Rossini, Listz, Thiers, Dickens, Pauline Viardot.

170 œuvres ( objets, bijoux) reçues par George Sand de grand-mère y sont exposées et évoquent l'entourage familier de l'écrivaine : " je ne tiens qu'aux choses qui me viennent des êtres que j'ai aimés"

L'exposition de tableaux, croquis et aquarelles sur les JARDIN ROMANTIQUES se situait dans les 2 ateliers adjacents à la maison principale. Le salon de thé sous la tonnelle était malheureusement fermé.

Nos impressions

Bruno : ça c'est bien passé au musée de la Vie Romantique. Il y avaient des tableaux et des peintures. La journée s'est bien passée et il y avait même des étages et des jardins étaient très jolis et agréables à regarder.
Sébastien : un très beau musée et un joli jardin. Très belle visite. Merci la Luciole.
Daniel: Belles maisons et bien agréable jardin pour ce musée de la Vie Romantique. Les tableaux, les dessins des jardins sont très réussis
Françoise : de très jolis jardins où il doit être bien agréable de flâner.
Agnes : c'est romantique-ment beau...avec tous ces jardins, fleurs et pelouses. Coin calme à conseiller pour se dépayser.
François : Cela fait une sortie divertissante dans un quartier animé.
Hélène : incroyable mais vrais ! l'architecte paysagiste des jardins de Bagatelles était un jeune Écossais de 20 ans venu sur la demande du comte de (?) à qui appartenaient ces terres.
Et voilà.
Dommage cependant que le musée n'ait pas mis à la disposition du public un petit texte d'explication sur cette exposition consacrée aux jardins à l'anglaise et aux passionnés d'horticulture.



Aucun commentaire:

    octobre 2020   INFORMATIONS PRATIQUES DU G.E.M. DES QUATRE COMMUNES Ce programme est établi chaque mois par les adhérents du G.E.M...